Matthew Stafford ne voulait pas être échangé aux Patriots

Matthew Stafford a vu son souhait être exaucé, samedi soir, lorsque les Lions de Détroit l’ont échangé aux Rams de Los Angeles en retour de Jared Goff, de deux choix de premier tour au repêchage et d’un choix de troisième tour. Le quart-arrière qui fêtera bientôt ses 33 ans voulait quitter le Michigan pour avoir la chance de remporter un titre du Super Bowl d’ici la fin de sa carrière.

Stafford aurait très bien pu aboutir ailleurs qu’à Los Angeles. En fait, le vétéran était prêt à évoluer pour n’importe quelle équipe de la NFL à l’exception d’une seule : les Patriots de la Nouvelle-Angleterre. C’est ce qu’a rapporté Tom Curran de NBC Sports dans la journée de dimanche.

Aucune justification n’a été fournie par Curran et encore moins par Stafford lui-même. Il faudrait toutefois être dupe pour ne pas faire le lien entre cette information et le fait que Matt Patricia, qui a été l’entraîneur-chef de Stafford et des Lions durant près de trois ans entre 2018 et 2020, soit de retour dans un poste d’entraîneur en Nouvelle-Angleterre. Détroit n’a connu aucun succès durant son règne et il y a fort à parier que Stafford ne veuille rien savoir de lui.

Mike Florio de Pro Football Talk a soulevé un point intéressant dans un texte plus tôt aujourd’hui. Il rappelle que Stafford avait omis de défendre Patricia après la défaite des Lions face aux Texans le jour de la dernière célébration de Thanksgiving aux États-Unis. Questionné à savoir si un changement d’entraîneur était nécessaire, il avait simplement répondu que la décision ne lui appartenait pas.

On peut aussi pointer le fait que les Patriots n’ont pratiquement aucune arme digne de ce nom en attaque pour épauler le prochain quart-arrière qui débarquera dans la région de Boston. Et honnêtement, c’est un argument valide du point de vue de Stafford.

Attendons voir avant d’affirmer ou d’infirmer quoi que ce soit. Un jour ou l’autre, nous connaîtrons les raisons.

Image par défaut
Renaud Bourbonnais
Publications: 1141