Andre Johnson est d’avis que Deshaun Watson devrait tenir tête aux Texans

Décidément, la situation de Deshaun Watson s’enivre de plus en plus. Pour ceux et celles qui vivaient dans une grotte au courant des derniers jours, le quart étoile s’est indigné face à la façon dont les Texans de Houston ont géré l’embauche du nouveau directeur général Nick Caserio.

Rappelons que Watson aurait voulu être impliqué dans le processus d’embauche du DG et s’est dit frustré de la situation. De plus, le quart a dû insister à plusieurs reprises pour que l’équipe rencontre son candidat au poste d’entraîneur-chef, Eric Bieniemy, qui occupe actuellement les fonctions de coordonnateur à l’attaque chez les Chiefs de Kansas City. Pour cette raison, Watson aurait demandé d’être transigé.

Imaginez le scénario si les Texans perdent leur quart étoile de 25 ans, en plus d’avoir transigé ses choix de premier et deuxième tours cette année. Ce serait catastrophique.

Aujourd’hui, l’ancien receveur de Houston Andre Johnson a commenté la situation de Deshaun Watson. L’ancien numéro 80 n’a pas été tendre envers son ancienne équipe et a même encouragé Watson à passer de la parole aux actes et d’exiger un échange.

Et malgré ses 14 années en carrière chez les Texans, Johnson n’a pas mâché ses mots pour lancer une flèche à l’organisation :

L’organisation des Texans est connue pour gaspiller les carrières des joueurs. Depuis que Jack Easterby est entré dans le bâtiment, rien de bon ne s’est déroulé pour l’organisation et, pour une raison quelconque, quelqu’un ne semble pas pouvoir voir ce qui se passe. C’est pathétique ! »

– Andre Johnson

Pour fin de rappel, le président des Texans Cal McNair a fait appel à Johnson et à plusieurs autres grosses têtes de la NFL en décembre dernier afin d’aider l’équipe à trouver un nouvel entraîneur-chef et un nouveau directeur général. Ce groupe a travaillé avec la société de recherche Korn Ferry, qui a produit une liste de candidats GM… qui n’incluait pas Caserio.

Ce serait le vice-président aux opérations football, Jack Easterby, qui aurait joué un rôle majeur dans l’embauche par les Texans de son vieux copain Caserio sans même consulter ses conseillers ou Watson lui-même.

Quelle situation difficile pour les Texans de Houston, eux qui ont terminé leur calendrier régulier avec une minable fiche de 4-12. L’équipe n’avait clairement pas besoin de cette bisbille en plus!

Image par défaut
Keven St-Pierre Goulet
Publications: 20