Fan Controlled League : Johnny Manziel ne vise pas un grand retour

Johnny Manziel faisait ses début dans la toute nouvelle Fan Controlled Football League, samedi. L’athlète de 28 ans et son équipe, les Zappers (les équipes ne sont pas liées à des villes), se sont inclinés par la marque de 48-44 face aux Beasts.

Dans une entrevue publiée samedi matin dans le USA Today, l’ancien quart-arrière des Browns de Cleveland dans la NFL et des Alouettes de Montréal dans la LCF a tenu a mettre les choses au clair : il ne tente pas de réaliser un improbable retour au sommet du football professionnel.

« Je n’essaie pas de faire un retour, une genre de rédemption pour rejouer au football dans l’avenir. Après avoir joué ici, je ne reprendrai probablement pas de ballon avant une autre année. Ou deux. Ou peut-être même plus longtemps que ça. C’est juste une occasion qui m’a été offerte de côtoyer un groupe de bons gars avec qui j’ai l’impression que nous allons tisser d’excellentes relations d’affaires et je vais m’amuser beaucoup pendant que je le fais. »

Celui qui a été sélectionné lors de la première ronde (22e au total) du repêchage 2014 de la NFL n’a pas connu la carrière qu’il espérait lorsqu’il a quitté l’Université Texas A&M. Manziel a toujours eu la tête à la fête, a connu de nombreux épisodes d’abus de substances et a déjà plaidé coupable à des accusation de violence conjugale. Son comportement a forcé les Browns à mettre fin à leur association en 2016.

Vous vous souvenez probablement du (très court) passage de Manziel dans l’uniforme des Alouettes, qui avaient fait son acquisition des Tiger-Cats d’Hamilton lors de la saison 2018, la seule que le champions du trophée Heinsman en 2012 a passé dans la LCF.

Son retour au jeu n’a rien à voir avec des idées de grandeur. Toujours dans la même entrevue avec le USA Today, il a admis qu’après son passage avec les Zappers, il prendrait possiblement une, voire plusieurs années avant de retoucher à un ballon.

« Une des principales raisons pour lesquelles je suis ici est que je m’ennuie un peu. Je joue au golf cinq jours par semaine, je passe du temps avec mes boys, je joue aux cartes et je cours autour de Scottsdale avec un groupe d’amis. Mais je n’ai pas vraiment d’horaire à moins de m’en faire un, et je n’en ai pas vraiment fait. »

La première saison de l’histoire de la FCF prendra fin à la fin du mois de mars. Bien hâte de voir ce de quoi aura l’air la réponse du public. Sans avoir regardé de matchs complets, j’ai pu zieuter quelques séquences de l’action du premier week-end. Ce n’est pas du grand football, mais je ne peux pas dire que ce n’est pas divertissant.

Image par défaut
Renaud Bourbonnais
Publications: 1141