L’autopsie de Vincent Jackson révèle qu’il souffrait d’alcoolisme chronique

Mercredi matin, le shérif du comté de Hillsborough en Floride a révélé certains résultats de l’autopsie fait sur le corps de Vincent Jackson. Notamment, que l’ex-receveur des Buccaneers souffrait d’alcoolisme chronique, ce qui aurait été un facteur important de son décès. Sa famille aurait également dit au shérif qu’il souffrait d’encéphalopathie traumatique chronique (ETC) en raison des nombreuses commotions cérébrales qu’il a subies au cours de sa carrière.

Âgé de seulement 38 ans, Jackson a été retrouvé mort lundi dans une chambre d’hôtel à Brandon en Floride. À noter que Jackson a été porté disparu la semaine dernière. La famille dit que sa personnalité aurait changé à cause des commotions cérébrales, mais qu’il avait toujours un grand coeur. En effet, son implication dans la communauté, notamment avec les familles militaires, témoigne de sa générosité.

Bien que la mort de Jackson en ait pris plusieurs par surprise, ce n’est pas la première fois que l’encéphalopathie traumatique chronique soit associé à la mort d’un ex-joueur de la NFL. Malgré tout, la santé mentale demeure un sujet tabou dans le monde du football. Ceci est quelque chose qui fâche plusieurs anciens joueurs de la NFL, particulièrement Ryan Leaf, l’ex-deuxième choix au total, qui s’est prononcé sur le sujet.

«La NFL s’en fout complètement . Ils s’en moquent. Ils écriront des lettres de condoléances et des choses comme ça, mais s’ils étaient réellement investis, ils investiraient de l’argent dans le programme Legends Community et dans le volet de la santé mentale et de la toxicomanie.»

«Une fois que vous êtes mauvais pour l’image de la NFL, ils te laisseront tomber. Je ne sais plus quoi faire. Ils ne comprennent pas à quel point la vie est précieuse, et puis maintenant j’ai cette culpabilité du survivant. Vous [la NFL] devez faire quelque chose. … Faites simplement partie de la solution, s’il vous plaît. »

Ryan Leaf via Twitter

La NFL a essayé à plusieurs reprises de banaliser les effets de l’encéphalopathie traumatique chronique. Cependant, ce sujet devient de plus en plus difficile à ignorer. Au cours des dix dernières années, plusieurs incidents se sont produits. Notamment, les suicides de Junior Seau et de Dave Duerson, qui ont choisis de se tirer une balle dans la poitrine afin de conserver leur cerveau pour que des scientifiques puissent les analyser. Il y a également plusieurs anciens joueurs, dont l’ex-centre-arrière Le’Ron McClain, qui ont fait des appels à l’aide sur les réseaux sociaux puisqu’ils sentent qu’ils perdent la tête.

Bref, même si nous sommes tous des amateurs de football, il ne faut pas oublier que ce sont des êtres humains qui nous offrent un spectacle à chaque dimanche. Donc, comme Ryan Leaf l’a dit, il est temps que la NFL supporte mieux ses anciens joueurs. Sinon, la tragédie de Vincent Jackson ne sera certainement pas la dernière.

Image par défaut
Adam Bell
Publications: 195