L’avenir de Ben Roethlisberger toujours incertain

L’entre-saison de la NFL est déjà bien entamé et les rumeurs de toutes sortes émanent de partout. Les Steelers ont reçu une triste nouvelle vendredi matin : leur centre étoile des onze dernière saisons, Maurkice Pouncey, a décider d’accrocher ses crampons.

C’est un morceau important de la ligne à l’attaque qui quitte le navire. Pouncey et Roethlisberger ont développé une relation étroite lors de la dernière décennie. Le quart-arrière a d’ailleurs mentionné à Gerry Dulac du Pittsburgh Post-Gazette qu’il trouve le départ de son coéquipier difficile à accepter. L’absence du centre sera remarquée non seulement sur le terrain, mais également dans le vestiaire.

Les projecteurs sont maintenant tournés sur Big Ben. Le vétéran, qui fêtera ses 39 ans en mard, devait restructurer son contrat avec les Steelers afin d’aider l’organisation à respecter le plafond salarial de la NFL en vue de la prochaine saison, mais personne ne sait s’il a véritablement l’intention de jouer à l’automne 2021.

Roethlisberger a mentionné à Gerry Dulac du Pittsburgh Post-Gazette qu’il n’a pas encore rencontré l’équipe pour discuter de son contrat.

Il s’agit d’une étape très importante, car l’impact du contrat de Roethlisberger sur la masse salariale est projeté à 41.5M$. Un bonus de 15 millions de dollars doit lui être versé le 19 mars prochain s’il est toujours sur l’alignement de l’équipe. Donc, il est clair que l’organisation prendra une décision avant cette date.

Big Ben a connu une saison en deux temps, à l’image des Steelers, en 2020. Après avoir remporté ses 11 premiers matchs du calendrier, les Steelers n’ont obtenu qu’un seul gain lors des cinq derniers matchs de la saison régulière avant d’être ridiculisé par les Browns de Cleveland au premier tour des éliminatoires.

Lors de ce match, Big Ben a lancé quatre interceptions, et ce, même s’il a récolté plus de 500 verges par la passe.

Le corps de Roethlisberger se fait vieux et est devenu fragile avec le temps. La perte de Pouncey au centre de sa ligne à l’attaque lui donnera-t-elle le feu vert afin de lui aussi tirer sa révérence?

Image par défaut
Antoine Bouchard
Publications: 15