Le magasinage des Colts n’est pas terminé

Les Colts d’Indianapolis disposent d’encore plusieurs millions de dollars afin d’ajouter certains joueurs autonomes à leur formation lors de l’ouverture du marché qui débute le 17 mars prochain. Oui, même après avoir fait l’acquisition de Carson Wentz et de son lourd contrat.

Le nouveau quart-arrière partant des Colts touchera 15,4 millions en salaire de base ainsi qu’un boni de dix millions s’il se taille un poste au sein de l’équipe au début de la prochaine saison, alors il reste 43 millions de place sur la masse salariale de l’Indianapolis afin de mettre la main sur quelques agents libres d’impact qui leur permettra peut-être de participer aux séries éliminatoires pour une deuxième saison consécutive.

Cependant, le Directeur Général des Colts, Chris Ballard, a énormément de travail à faire d’ici le mois prochain puisqu’il doit tenter de resigner certains joueurs de qualité à l’attaque dont le quart-arrière réserviste Jacoby Brissett, les receveurs de passes T.Y. Hilton et Zach Pascal, l’excellent porteur de ballon Marlon Mack ainsi que les ailiers rapprochés Mo Alie-Cox et Trey Burton. Du côté de la défensive, les ailiers défensifs Justin Houston et Denico Autry, le maraudeur Malik Hooker ainsi que le demi de coin Xavier Rhodes sont également tous sans contrat en vu de la prochaine saison.

43 millions disponibles sur la masse salariale semble beaucoup, mais l’équipe devra usée de créativité si elle veut être en mesure de garder le même noyau l’année prochaine, en plus d’ajouter quelques joueurs issus du prochain repêchage et de joueurs autonomes. Surtout si on considère que le nouveau quart-arrière partant, Carson Wentz, constitue un gros risque financier pour l’organisation puisqu’il lui reste encore quatre années à son entente de 128 millions de dollars et qu’il a connu une saison 2020 en dessous des attentes avec les Eagles de Philadelphie.

Image par défaut
Pierre-David Bolduc
Publications: 55