Les mairesses de Seattle et La Nouvelle-Orléans s’arrachent Russell Wilson

Quand on dit que le sport fait ressortir les émotions de tout le monde dans une ville, on parle véritablement de tout le monde! Samedi, dans la foulée des rumeurs de transaction entourant le quart-arrière étoile des Seahawks de Seattle, Russell Wilson, les mairesses Seattle et de La Nouvelle-Orléans ont fait la promotion de leur ville respective afin d’en faire le domicile de la vedette dans un futur rapproché.

LaToya Cantrell, mairesse de La Nouvelle-Orléans, a d’abord publié sur Twitter une vidéo dans laquelle elle invite Wilson et sa famille à s’amener en Louisiane.

Elle a toutefois rapidement vu son homologue de Seattle, Jenny Durkan, lui rétorquer rapidement. Cette dernière à indiqué que Wilson est à Seattle pour y rester et qu’il ne quittera pas l’organisation. Elle s’est même permis une petite flèche à l’endroit de Cantrell en rappelant que Seattle était à la recherche d’une équipe de la NBA, faisant référence aux rumeurs de déménagement des Pelicans, l’équipe de basketball en Nouvelle-Orléans.

Russell Wilson et son agent ont envoyé aux Seahawks une liste de quatre équipes auxquelles le passeur accepterait d’être échangé : les Saints, les Cowboys de Dallas, les Bears de Chicago et les Raiders de Las Vegas. Le joueur n’a toutefois pas formellement demandé une transaction.

Plus tôt ce mois-ci, le vétéran de neuf saisons, toutes disputées dans l’uniforme des Seahawks, s’est plaint de la mauvaise protection dont il profite sur le terrain à Seattle depuis le début de sa carrière. Une rencontre avec ses entraîneurs aurait également tourné au vinaigre avant un match de la dernière saison.

Image par défaut
Renaud Bourbonnais
Publications: 1104