Nick Usher : la carte cachée de Danny Maciocia?

Danny Maciocia avec un objectif clair en vue de l’ouverture du marché des joueurs autonomes de la LCF, mardi à sur les 12 coups de midi. Sa mission : améliorer son unité défensive et surtout trouver des joueurs capable d’appliquer de la pression sur les quarts-arrières adverses.

Même si l’organisation a fait mis fin à sa relation avec John Bowman récemment, sa ligne défensive est passée de faiblesse à force en l’espace de quelques heures à peine. Woody Baron sera de retour, Almondo Sewell et Mike Wakefield arrive en renfort, mais il y a un joueur dont Maciocia est particulièrement fier de l’embauche. L’ailier défensif Nick Usher.

Usher est un Américain de 26 ans qui mesure six pieds trois pouces et qui pèse 235 livres. Il a passé deux saisons avec l’Équipe d’Edmonton. En 2019, il a accumulé six sacs du quart et forcé trois échappés avec un total de 36 plaqués. Le tout, en évoluant sur une ligne défensive qui faisait constamment des rotations de joueurs. En 2020, il a signé un contrat avec les Raiders de Las Vegas, mais n’a jamais pu se faire une place avec l’équipe en raison d’une blessure.

Maciocia n’a pas manqué d’éloges à son endroit lorsqu’il s’est adressé aux médias en après-midi.

« Il est unique. Il peut te battre avec sa vitesse ou il peut s’imposer physiquement et il joue chaque jeu comme si c’était son dernier.[…] C’est un joueur dynamique. C’est le joueur qui m’a le plus impressionné en regardant tous les ailiers défensifs de la Ligue canadienne. »

Almondo Sewell, un atout de taille

Le DG a également pris le temps de vanter les mérites du plaqueur défensif Almondo Sewell, un autre ancien d’Edmonton qu’il a mis sous contrat mardi. Il sait que le vétéran de neuf saisons forcera les coordonnateurs offensifs adverses à lui accorder une attention particulière.

« Je ne sais pas comment les équipes vont le bloquer avec un centre ou avec un garde. T’es obligé de le doubler ce joueur là. T’es obligé de le doubler, sinon, il va passer beaucoup de temps de le champ arrière, j’en suis convaincu. »

Des décisions au camp d’entraînement

À tous les noms soulevés depuis le début de cet article, ajoutez celui de Datone Jones, un ancien choix de première ronde des Packers de Green Bay dans la NFL. Ce sont tous d’excellents joueurs, mais Danny Maciocia sait qu’il doit encore trouver réponses à deux questions : « Comment est-ce qu’on peut tous les garder » et « comment est-ce qu’on va pouvoir tous les habiller? »

Ces joueurs sont tous américains. Quelle sera la place des Québécois David Ménard et Junior Luke dans cette rotation? Avec le spectre de la pandémie qui plane au-dessus de la saison 2021 et la possibilité qu’il n’y ait pas de matchs préparatoires, on risque d’assister à toute une bagarre au camp d’entraînement!

Image par défaut
Renaud Bourbonnais
Publications: 1104