Russell Wilson en a assez de ne pas être protégé par les Seahawks

Russell Wilson vient de terminer sa neuvième saison dans la NFL. Le quart-arrière partant des Seahawks de Seattle depuis la campagne 2012 était le favori de plusieurs pour le titre de MVP en début de saison, mais la baisse de production de l’unité a anéantie ses chances en deuxième moitié de saison. Son coordonnateur à l’attaque, Brian Schottenheimer, a payé la note en perdant son emploi.

Le week-end dernier, alors que toute l’attention était portée sur le Super Bowl, une information est apparu sur le fil d’actualité, voulant que des équipes auraient téléphoné à Seattle pour s’informer de la disponibilité de Wilson. Ces équipes n’auraient eu de longs entretiens avec le directeur général des Seahawks, John Schneider, puisque ce dernier leur aurait dit que son quart vedette de 32 ans n’est pas à vendre.

Mais l’athlète, lui, souhaite-t-il demeurer à Seattle? Tard, lundi soir, Jason La Confora de CBS Sports a indiqué que le camp Wilson serait frustré contre l’organisation puisque celle-ci n’a jamais fait de la protection de son joueur étoile une priorité.

En neuf saisons, l’ancien des Université NC State et Wisconsin dans la NCAA a été victime de 394 sacs du quart, plus que n’importe quel autre quart-arrière sur cette période.

Cette frustration du camp Wilson ne serait pas nouvelle et ce serait empirée avec le temps.

Si les Seahawks n’ont aucunement l’intention de se débarrasser de lui, peut-être devraient-ils s’arranger pour qu’il ne demande pas lui-même de quitter.

Image par défaut
Renaud Bourbonnais
Publications: 1141