Super Bowl LV: Pas serré, mais historique

La saison 2020 de la NFL fût l’une des plus inhabituelles, ainsi un résultat surprenant semble être une manière appropriée de la clore. En fait, avec un score de 31-9, le Super Bowl LV n’a peut être pas été serré, mais il passera tout de même à l’histoire pour plusieurs raisons.

1 – Sept-fois champion, Tom Brady a maintenant plus de conquêtes du Super Bowl que n’importe quelle franchise de la NFL. Il surpasse donc son ancienne organisation (les Patriots) et les Steelers qui sont tous deux à six victoires. À noter que 12 organisations n’ont encore jamais mis la main sur le fameux trophée Vince Lombardi.

2 – Brady est également devenu le premier joueur a remporté un Super Bowl lors de trois différentes décennies. Les Super Bowls 36, 38 et 39 lors des années 2000s, les Super Bowls 49, 51, 53 lors des années 2010s, et maintenant le Super Bowl 55 en 2021.

3 – Âgé de 68 ans, Bruce Arians est devenu le plus vieil entraîneur chef a remporté un Super Bowl, surpassant ainsi Bill Belichick en 2019 lorsqu’il avait 66 ans. Son pari de sortir de la retraite pour rejoindre les Buccaneers a donc été fructueux.

À noter que George Halas demeure toujours le plus vieil entraîneur chef a gagné un championnat de la NFL. Il était 204 jours plus vieux que Arians, lorsque les Bears ont été sacré champions en 1963.

4 – Le tandem Brady-Gronkowski (14) surpasse celui de Montana-Rice (12) pour le plus de touchés en éliminatoires en carrière.

5 – C’est la première fois que les Chiefs ont été limité à moins de 10 points depuis Patrick Mahomes est le quart-arrière partant. C’est également la plus grosse défaite de sa carrière. Le plus grand écart avant cela était de huit points (11 Octobre 2020 vs. Raiders).

6 – Selon NextGenStats, Patrick Mahomes a couru pour un total de 497 verges afin d’échapper à la pression appliqué par la défensive des Bucs, soit plus que n’importe quart-arrière cette année.

7 – Ce qui est le plus impressionnant avec cette dernière statistique, c’est que la défense de Todd Bowles a réussi le fait d’armes en envoyant seulement 6 blitz au cours de la rencontre. En fait, Mahomes a fait face à une pression à quatre ou moins pour 27 des 29 fois qu’il été sous pression, ce qui est le deuxième plus haut total au cours de la dernière décennie.

Ceci a donc forcé les Chiefs a adopté des protections à sept (cinq joueurs de lignes, un ailier rapproché et un porteur de ballon). Ainsi, les Buccaneers pouvaient se permettre de doubler tous les receveurs de Kansas City.

Image par défaut
Adam Bell
Publications: 154