Eric Bieniemy a vécu toute la saison dans un hôtel pour protéger son fils de la COVID-19

Le coordonnateur offensif des Chiefs de Kansas City Eric Bieniemy a avoué avoir beaucoup sacrifié pendant la saison 2020. Pour pouvoir rester avec l’équipe, il a dû vivre dans une chambre d’hôtel tout au long de l’année afin de protéger son fils qui est vulnérable à la COVID-19.

Bieniemy a emménagé dans cette chambre d’hôtel dès le début du camp d’entraînement et est finalement retourné voir son fils six mois plus tard, après la défaite des siens au Super Bowl LV. Son fils, Eric Bieniemy III, est atteint de paralysie cérébrale et a des problèmes respiratoires qui le rendent très vulnérable au virus en circulation.

« Ça a été comme ça pour les six dernier mois. Ça a été un défi. »

Eric Bieniemy via Sports Illustrated

Même si les entraîneurs et les joueurs étaient testés chaque jour, Bieniemy ne voulait pas prendre le risque d’attendre un test qui aurait pu être positif et d’infecter son fils entre temps. Le coordonnateur offensif ne pouvait retourner voir sa famille que les vendredis pendant la saison et il portait un masque et leur parlait dans une autre pièce.

Il s’agit d’un sacrifice incroyable pour à la fois participer à la saison des Chiefs et pour aider son fils en ces temps incertains. Maintenant que la saison est terminée, il a pu retrouver sa famille et son fils.

Image par défaut
Jérémie Lussier
Publications: 328