Jaguars : Gardner Minshew n’est pas à vendre

La situation au poste de quart-arrière des Jaguars de Jacksonville est assez claire : l’équipe possède le premier choix total du prochain repêchage et, à moins de nous envoyer la plus belle balle courbe de l’histoire, elle sélectionnera le surdoué passeur Trevor Lawrence de l’Université Clemson. L’avenir de Gardner Minshew, partant de l’équipe depuis deux ans, semble quant à lui un peu moins clair.

Les circsonstances sont malheureuse. Le gars a du talent, mais n’a jamais su livrer la marchandise, du moins, pas assez pour conserver son poste. On serait porté à croire que l’organisation est présentement à la recherche d’un moyen de s’en débarrasser. Or, c’est faux.

Vendredi matin, en rencontre avec les médias, le nouvel entraîneur-chef des Jaguars, Urban Meyer, a été questionné à savoir s’il magasinait l’athlète qui fêtera ses 25 ans en mai. Sa réponse a été catégorique.

« En ce moment, non. »

Les deux hommes se sont rencontrés cette semaine et Meyer a dit adorer l’esprit compétitif du quart-arrière.

Le « en ce moment » est évidemment la partie la plus intrigante de la phrase. Qu’est-ce que ça veut dire? Est-ce que l’équipe a l’intention d’attendre un an pour régler le dossier, ou est-ce qu’elle veut simplement procéder à un mouvement à l’été?

Garder Minshew avec l’équipe aurait deux effets extrêmement positifs. Jacksonville bénéficierait de la présence d’un des meilleurs quarts-arrières réservistes de toute la NFL, mais, surtout, elle en profiterait à bas prix puisqu’il reste deux ans au contrat d’entrée de Minshew dans la grande ligue.

Image par défaut
Renaud Bourbonnais
Publications: 1142