Kyle Van Noy se prononce sur la fin de son association avec les Dolphins

Kyle Van Noy a vécu a été surpris au début du mois lorsque les Dolphins de Miami ont décidé de le libérer de son contrat. C’est que le secondeur avait signé un contrat de quatre ans pour une valeur total de 51 millions de dollars avec la formation floridienne avant le début de la saison 2020.

Ce sera donc un grand retour pour Van Noy en Nouvelle-Angleterre la saison prochaine, lui qui a porté les couleurs des Patriots de 2016 à 2019 où il a connu le plus de succès dans sa carrière avec une récolte de 16,5 sacs du quart-arrière en trois saisons et demie.

Lors de son entretien au The Pat McAfee Show Friday, l’athlète de 30 ans affirme qu’il a été très surpris de la décision des Dolphins, mais il comprend que cela fait partie du monde du football d’aujourd’hui : « Je ne savais pas que ça s’en venait, je ne suis pas fâché contre les Dolphins, les joueurs et les entraîneurs en défensive ont tous été surpris. C’est leur décision ».

Il est vrai que cette situation est difficilement acceptable pour lui et pas seulement parce qu’il lui restait encore trois années de contrat avec Miami, mais aussi parce qu’il a connu une très bonne année 2020 et que les Dolphins avaient une équipe très intéressante à regarder autant en attaque qu’en défensive. La saison dernière, Kyle Van Noy a été en mesure d’afficher des chiffres intéressants en enregistrant 69 plaqués au total en plus d’ajouter à sa fiche six sacs du quart en 14 rencontres.

Son nouveau contrat de deux ans, évalué à 13 millions de dollars, rend Van Noy très heureux d’effectuer son retour à Boston : « Je suis très excité par cette opportunité, la Nouvelle-Angleterre voit quelque chose en moi et je vois aussi que je peux aider cette équipe à gagner à nouveau ».

Son rôle au sein des Patriots de la Nouvelle-Angleterre ne sera pas différent de ce qu’il a connu par le passé et l’équipe semble vouloir faire un pas en avant avec toutes les récentes signatures afin de redevenir une puissance dans la conférence de l’AFC.

Image par défaut
Pierre-David Bolduc
Publications: 134