Les commanditaires de Deshaun Watson ne l’ont pas encore abandonné

Malgré les 19 poursuites pour agression sexuelle qui pèsent contre lui, Deshaun Watson n’a pas encore à s’inquiéter pour son portefeuille. Ses principaux commanditaires n’auraient pas encore jeté l’éponge sur lui et attendraient de nouveau développement dans cette affaire avant de tirer la plug sur le quart-arrière des Texans de Houston.

C’est du moins ce que rapportait Aaron Wilson du quotidien Houston Chronicle lundi.

Parmi ces commanditaires : Nike, Rolex, Beats by Dre (casques d’écoutes), H-E-B, Reliant Energy, et Lefty’s Famous Cheesesteaks. Le propriétaire de Lefty’s entre d’ailleurs en contact avec Watson pour l’encourager.

Si l’athlète de 25 ans est toutefois déclaré coupable au bout de cette histoire, parions que le ton employé changera.

L’organisation des Texans, elle, est inquiète. Le nouveau directeur général de l’équipe, Nick Caserio, était de passage sur le Texans’ podcast lundi. Il a admis être troublé par les accusations qui pèsent contre son joueur vedette. Il assure que les gestes reprochés ne sont pas tolérés au sein de l’organisation, mais rappelle qu’il s’agit d’un processus l’égal et qu’il est difficile de se prononcer pour le moment.

La saga Watson se poursuivra au cours des prochaines semaines. Toute cette histoire semble nous faire oublié que le passeur étoile souhaite quitter Houston et a indiqué à plusieurs reprises à la concession qu’il n’avait plus l’intention de porter son uniforme.

Assurément l’histoire principale de cette saison morte!

Image par défaut
Renaud Bourbonnais
Publications: 1146