Les équipes gagnantes du marché des joueurs autonomes

La période de négociation débuta officiellement le 15 mars dernier, c’est alors que nous avons assisté à une réelle ruée aux agents libres. En effet, en l’espace de seulement 72 heures, la majorité des gros noms avaient déjà trouvé preneur. Une semaine plus tard, dans ce qui s’est avéré comme étant une bataille féroce entre les organisations de la NFL, trois d’entre elles ont su sortir du lot. Donc sans plus tarder, voici les équipes gagnantes après la première semaine du marché des joueurs autonomes.

3. Browns de Cleveland

Acquisitions/Renouvellements de contrat notables:

  • John Johnson, S (33.75 M$/3 ans)
  • Troy Hill, CB (9 M$/2 ans)
  • Takkarist McKinley, DE (4.25 M$/1 an)
  • Malik Jackson, DL (1 an)
  • Rashard Higgins, WR (2.38 M$/1 an)
  • Cody Parkey, K (1.121 M$/1 an)

Pertes Notables:

  • Larry Ogunjobi, DL (6.2 M$/1 an) > Bengals
  • Terrance Mitchell, CB (6.5 M$/2 ans) > Texans

Toujours Sans Contrat:

  • Olivier Vernon, DE
  • Andrew Sendejo, S
  • Karl Joseph, S

Les Browns viennent tout juste de connaître leur meilleure saison depuis leur retour à Cleveland. Toutefois, ceci ne satisfera pas les gens de Cleveland ni le directeur général Andrew Berry. Ainsi, les Browns ont opéré discrètement, mais avec efficacité. En effet, ils ont adressé leur plus grande faiblesse, soit la tertiaire, en mettant la main sur le meilleur maraudeur disponible en John Johnson à un prix très raisonnable. Ils ont également mis sous contrat Malik Jackson et Takkarist McKinley qui pourront venir aider Myles Garrett sur la ligne défensive.

2. Patriots de la Nouvelle-Angleterre

Acquisitions/Renouvellements de contrat notables:

  • Matthew Judon, OLB (56 M$/4 ans)
  • Jonnu Smith, TE (50 M$/4 ans)
  • Hunter Henry, TE (37.5 M$/3 ans)
  • David Andrews, C (19 M$/4 ans)
  • Cam Newton, QB (14 M$/1 an)
  • Nelson Agholor, WR (22 M$/2 ans)
  • Trent Brown, T (Transaction)
  • Kyle Van Noy, OLB (12 M$/2 ans)
  • Davon Godchaux, DT (15 M$/2 ans)
  • Kendrick Bourne, WR (15 M$/3 ans)
  • Jalen Mills, DB (24 M$/4 ans)
  • Deatrich Wise Jr., DE (4 ans)
  • Henry Anderson, DL (7 M$/2 ans)
  • Ted Karras, IOL (4 M$/1 an)
  • Raekwon McMillan, LB (1 an)
  • Nick Folk, K (1.625 M$/1 an)

Pertes Notables:

  • Joe Thuney, G (80 M$/5 ans) > Chiefs
  • Adam Butler, DT (7.5 M$/2 ans) > Dolphins
  • Brandon Copeland, LB (1.04 M$/1 an) > Falcons
  • Terrence Brooks, S (1.75 M$/1 an) > Texans

Toujours Sans Contrat:

  • Lawrence Guy, DT
  • James White, RB
  • Jason McCourty, CB
  • Rex Burkhead, RB
  • Damiere Byrd, WR

Contrairement à ses habitudes, Bill Belichick a été très actif à l’ouverture du marché des joueurs autonomes. Avec amplement d’espace sur la masse salariale, il a dépensé près de 270 M$ en contrat. Ainsi, l’opinion publique sur les mouvements de personnel des Patriots est très polarisée. Plusieurs croient que Belichick a trop payé pour plusieurs de ses acquisitions, ce qui pourrait avoir un fond de vérité. Cependant, je suis convaincu que la Nouvelle-Angleterre est l’équipe s’étant le plus améliorée en 2021. Plusieurs grands besoins ont été comblés, notamment à la position d’ailier rapproché. En fait, les Patriots sont passés d’une défaillance en talent à une abondance. De plus, si on regarde la structure de ces contrats, on réalise ce sont réellement des ententes de 2 ans, ainsi il n’y a pas un énorme risque à long terme. Donc, même si Cam Newton est encore le quart-arrière partant en 2021, il ne faudrait pas être surpris de voir les Patriots participer aux éliminatoires après seulement une année d’absence.

1. Buccaneers de Tampa Bay

Acquisitions/Renouvellements de contrat notables:

  • Chris Godwin, WR (Étiquette de joueur de franchise)
  • Shaquil Barrett, OLB (68 M$/4 ans)
  • Lavonte David, LB (25 M$/ 2 ans)
  • Rob Gronkowski, TE (8 M$/1 an)
  • Ryan Succop, K (12 M$/3 ans)
  • Rakeem Nunez-Roches, DL (5 M$/2 ans)

Pertes Notables:

  • Joe Haeg, T (4.6 M$/2 ans) > Steelers

Toujours Sans Contrat:

  • Ndamukong Suh, DT
  • Leonard Fournette, RB
  • Antonio Brown, WR
  • Antony Auclair, TE

Contrairement à Washington et aux Patriots, le succès des Buccaneers n’est pas défini par la qualité de leurs acquisitions, mais plutôt par les joueurs qu’ils ont réussi à garder en Floride. Étant tout juste couronné champion du monde, le directeur général Jason Licht avait du pain sur planche. En effet, plusieurs membres du noyau de joueurs des Buccaneers auraient pu quitter. Cependant, en restructurant le contrat de Tom Brady. Ceci a permis à Licht de compléter un véritable miracle. Contre toute attente, Chris Godwin, Shaquil Barrett, Lavonte David et Rob Gronkowski ont tous signé une entente pour demeurer avec les Bucs. Ainsi, Tampa Bay est en bonne position pour retourner au Super Bowl en 2021.

Image par défaut
Adam Bell
Publications: 154