Cowboys : la retraite pour Sean Lee

Le secondeur Sean Lee prend sa retraite après 11 saisons passées chez les Cowboys de Dallas. L’athlète de 34 ans était joueur autonome et aucune discussion n’avait été entamée depuis la saison morte, donc cette nouvelle n’est pas une surprise totale.

Sean Lee a été un choix de deuxième ronde, en 2010, par les Cowboys de Dallas avec qui il a joué toute sa carrière. Il a fait parti de la première équipe All-Pro en 2016, mais son rôle le plus important a été celui de capitaine pour l’unité défensive des Cowboys dans les dernières années. Jaylon Smith et Leighton Vander Esch ont pu être encadré par l’un des meilleurs à leur position : Lee.

Par contre, sa carrière a été ralentie par de nombreuses blessures… Il a en effet manqué 58 matchs à cause de blessures en 11 saisons dans la NFL.

Après l’annonce de Lee en début d’après-mdi, les Cowboys doivent maintenant s’occuper du cas Leighton Vander Esch. L’organisation a maintenant une semaine pour décider si elle exercera son option sur le contrat du secondeur pour la saison 2022.

Choisir cette option garantirait le salaire de 9,145 millions de dollars à Vander Esch pour l’année prochaine et le vice-président exécutif Stephen Jones a déclaré au 105.3 The Fan que l’équipe ne prendrait pas de décision avant la fin du repêchage dimanche.

Jones a parlé du besoin flagrant des Cowboys d’améliorer leur défense pendant la saison morte et le repêchage offre des moyens à l’équipe de répondre à ce besoin. Si un ou plusieurs secondeurs font partie de la course, il semble que l’avenir de Vander Esch à Dallas sera moins certain. De plus, son cou fragile ajoute une certaine instabilité face au jeu et à la santé de Leighton Vander Esch. Par contre, lors de sa première saison, Vander Esch a été un atout essentiel avec Jaylon Smith pour cette défensive instable.

Vander Esch était le 19e choix du repêchage de 2018 et a raté 13 matchs en raison de blessures au cours des deux dernières saisons. Il a 272 plaqués, deux interceptions, 1,5 sacs et deux échappés forcés au cours de toute sa carrière.

Image par défaut
Élisabeth Léonard
Publications: 71