La grève d’Aaron Rodgers n’inquiète pas Brett Favre

Brett Favre n’est pas prêt à se dire inquiet à propos de la situation des quart-arrières chez les Packers de Green Bay. Selon lui, les partisans devraient s’abstenir d’appuyer sur le « bouton panique » … du moins pour le moment!

Favre s’exprime sur tous les sujets chauds de l’actualité de la NFL, dont le mini-camp obligatoire des Packers où Aaron Rodgers manque à l’appel et à la manière dont le personnel d’entraîneurs devrait préparer l’attaque avec Jordan Love à la barre dans son podcast Bolling with Favre sur PodcastOne.

« Ce n’est pas la première fois que quelqu’un manque un mini-camp ou un OTA »

Brett Favre via Bolling with Favre sur PodcastOne.

Favre dit qu’il n’a aucune idée de la façon dont la situation de Rodgers va se dérouler, mais il implore les Packers de commencer à se préparer comme si Love serait le quart-arrière partant. En effet, cela signifie que les entraîneurs doivent trouver un plan B adapté à Jordan Love et ils doivent le comprendre rapidement.

« Maintenant, vous étudiez vraiment ce que Jordan fait de mieux, ce qu’il fait de la même manière qu’Aaron, comment cela se rapporte à la façon dont j’appelle le jeu à l’avenir »

Brett Favre

« Est-ce que je fais certaines formations et jeux qu’Aaron a bien couru parce que Jordan semble bien les diriger, ou est-il un quart-arrière totalement différent? » C’est une question à laquelle les entraîneurs doivent répondre et y répondre très rapidement selon Favre.

Quant à ce « bouton de panique », Brett Favre dit qu’il ne sera pas prêt à appuyer dessus tant qu’Aaron Rodgers n’aura pas confirmé qu’il se présentera ou non au camp d’entraînement à la fin de l’été.

Bref, cette saga est loin d’être terminée et personne ne peut prédire le dénouement de celle-ci…

Image par défaut
Élisabeth Léonard
Publications: 71