Le premier ministre de la Saskatchewan veut ouvrir le stade Mosaic aux partisans

Scott Moe, le premier ministre de la Saskatchewan, veut s’assurer que le stade Mosaic à Regina soit en mesure de recevoir des partisans pour la saison 2021 et il vise principalement le premier match local des Roughriders, le vendredi 6 août, face aux Lions de la Colombie-Britannique.

Le 6 août sera le premier match de football de la LCF depuis le 17 novembre 2019. L’objectif de M. Moe est de faire en sorte à ce que tous les 33,350 sièges du stade soient occupés.

En vidéoconférence cette semaine, le premier ministre a admis que l’ambiance sera certainement quelque peu différente que lors des derniers matchs de football au Canada, notamment quant à l’attitude des Saskatchewanais face à cette nouvelle situation. Il a indiqué qu’il espère bien être en mesure d’être présent à la rencontre, qu’il en a très hâte et qu’il s’attend à ce que le stade soit rempli. Au sujet des masques, il a indiqué qu’ils ne seront pas nécessaires, mais qu’il y aura « certainement » plusieurs personnes qui tiendront à le mettre.

« J’aurai un masque avec moi et s’il y a un moment donné où je pourrais me sentir inconfortable dans une foule serrée, vous pourriez peut-être me voir le mettre sur mon visage, ou pas, » a dit le premier ministre. « Il est difficile pour moi de me prononcer sur un événement qui doit se produire dans deux mois. Cette dernière année et demi a changé beaucoup de choses dans notre société, dans notre pays, dans le monde, et les matchs des Riders en font simplement partie. »

Selon le médecin en chef de la province, Dr. Saqib Shahab, les foules à Regina en août seront « extrêmement sécuritaires » pour la population ayant reçu un vaccin. Il recommande toutefois à ceux et celles qui ne le seront pas à ce moment-là de conserver un masque à l’intérieur du stade. Il mentionne également qu’à la fin des mesures sanitaires, il reviendra à chaque individu d’évaluer les risques de prendre part à des événements de grande envergure, dont font partie des matchs de football devant des foules de plus de 30 000 partisans.

Scott Moe a aussi mentionné que lorsqu’on regarde ce qui s’est fait aux États-Unis afin de rouvrir les portes des stades à la population, il y a de quoi s’en inspirer pour le Canada. Il soutient que la Saskatchewan a certainement fait tous les efforts pour offrir des vaccins aux gens de la province et de mettre en place des protocoles pour accueillir des partisans de manière sécuritaire dans des lieux publics.

« Cela fait partie d’une de nos victoires, » a dit M. Moe. « On revient faire des choses dans notre communauté que l’on prenait pour acquises à un certain moment donné. Je ne crois pas que l’on prendra ces événements à la légère et pour acquis pour longtemps, à compter de maintenant. »

Image par défaut
Daniel Birru
Publications: 226