Cannabis : Ricky Williams souhaite de nouvelles règles pour les joueurs de la NFL

Plusieurs athlètes nord-américains se sont prononcés sur le cas de la coureuse Sha’Carri Richardson, qui a fait les manchettes au cours des derniers jours, qui a remis en cause la tolérance des autorités par rapport au dopage des joueurs à l’approche d’une performance. Richardson, qui a rendu un test positif au cannabis, ne pourra pas prendre part au 100 mètres aux Jeux Olympiques de Tokyo cet été. Un ancien de la NFL espère que les joueurs de la ligue porteront une certaine attention à cette nouvelle.

Au cours de sa carrière comme joueur, le porteur de ballon Ricky Williams a été suspendu à de nombreuses reprises pour avoir enfreint à la politique de substances illicites de la ligue. Ces expériences répétitives l’ont amené à devenir un porte-parole pour permettre aux athlètes de différents sports de consommer du cannabis à des fins récréatives. Il espère maintenant que Sha’Carri Richardson suivra ses traces.

« Je suis allé d’un simple athlète à devenir un défenseur, et je crois que c’est une opportunité pour une jeune athlète de réaliser à quel point le sport est une plateforme, » a dit Williams. « Elle a une belle opportunité avec plusieurs personnes d’avoir cette conversation. Je crois qu’elle devrait être fière d’elle-même. »

Aujourd’hui, la NFL remet des amendes plutôt que des suspensions aux joueurs qui rendent un test positif à la marijuana. Selon Williams, l’Association des joueurs de la NFL a fait un bon travail de rendre cette substance, qui est toujours illégale, de pousser la ligue à adopter plus de tolérance envers ses joueurs face à cette problématique.

Image par défaut
Daniel Birru
Publications: 228