Mac Jones et Cam Newton : compétition en Nouvelle-Angleterre

Un peu comme ont fait les Dolphins de Miami la saison dernière avec un système d’alternance des quarts-arrière, les Patriots de la Nouvelle-Angleterre voudront certainement employer la même méthode que l’équipe floridienne avec Cam Newton et la recrue Mac Jones.

En ce début de camp d’entraînement, Cam Newton détient une longueur d’avance sur son compatriote, mais est-ce que ça va durée bien longtemps? Tout dépend des résultats sur le terrain, explique l’entraîneur-chef des Patriots Bill Belichick en conférence de presse : « Tous les joueurs doivent établir un niveau de performance élevé, peu importe le rôle qu’ils occupent. C’est une nouvelle saison, nous avons fait de bonnes choses ce printemps, mais présentement c’est la vraie saison de football qui débute en ce qui concerne de bâtir l’esprit d’équipe durant le camp d’entraînement. Nous avons beaucoup de travail à faire et cela inclus tout le monde ».

Il est, tout de même, fort possible que le vétéran quart-arrière obtient le poste de partant puisqu’il a signé une prolongation de contrat qui pourrait lui rapporter 14 millions de dollars s’il est en mesure de toucher tous les bonis de performance et ce, malgré une saison 2020 extrêmement difficile après une seule année en Nouvelle-Angleterre où il a obtenu seulement 2657 verges par la passe en 15 rencontres. Également, Newton a maintenu un médiocre ratio de huit passes de touché contre 10 interceptions la saison dernière. Il ne serait pas surprenant de le voir éventuellement agir presqu’uniquement pour des jeux au sol planifiés à la place de passeur numéro un si ses performances ne se replacent pas en 2021.

Pour sa part, le choix de premier tour, 15ème au total, des Patriots lors du dernier repêchage sort du programme universitaire américain en pleine confiance. Mac Jones a établi des chiffres très impressionnants en 2020, l’ancien du Crimson Tide de l’Université Alabama a complété plus de 77% de ses passes tentées pour des gains de 4500 verges, en plus de réussir 41 passes de touché contre seulement quatre interceptions en 13 rencontres à sa dernière année dans la NCAA.

Image par défaut
Pierre-David Bolduc
Publications: 162