Giants : Ça passe ou ça casse pour Daniel Jones

La saison 2021 sera la saison la plus importante dans la jeune carrière du quart-arrière des Giants de New York, Daniel Jones, puisqu’il en sera à sa troisième année de son contrat recrue de quatre saisons et jusqu’à maintenant, il n’a encore rassuré la direction de l’équipe avec ses performances en dents de scie.

Il s’agit réellement d’une année charnière pour le choix de 1er tour, 6ème au total, des Giants lors du repêchage de 2019 puisque plusieurs quarts-arrière dans la ligue profitent de leur avant dernière année de contrat afin d’établir des sommets en carrière pour faire sauter la banque. Nous n’avons qu’à penser au quart-arrière des Bills de Buffalo, Josh Allen, qui a battu plusieurs records de concession la saison dernière, à sa 3ème année avec l’équipe, pour ensuite signer un contrat de 6 ans d’une valeur total de 258 millions de dollars.

Évidemment, Daniel Jones n’a certainement pas la même progression depuis le début de sa carrière que Josh Allen, bien au contraire. Ses statistiques sont à la baisse dans plusieurs catégories en 2020 comparativement à la saison 2019 et ce, même en jouant plus de matchs. L’année dernière, l’athlète de six pieds et cinq pouces a complété 62% de ses passes tentées pour des gains de 2943 en 14 rencontres. Ce qui est le plus frappant est son médiocre ratio de onze passes de touché contre dix interceptions, alors qu’il avait réussi 24 passes de touché contre 12 interceptions en 12 départs en 2019.

L’avenir de Daniel Jones avec les Giants de New York est, donc, plus que jamais incertaine et peut-être même son avenir en tant que quart-arrière numéro un dans la NFL. C’est vraiment cette année qu’il devra lever son jeu d’un cran afin de faire taire les sceptiques à son sujet.

Image par défaut
Pierre-David Bolduc
Publications: 162