Matthew Stafford croit au plateau des 6000 verges

Avec la saison régulière de la NFL qui passera de 16 à 17 rencontres dès la saison prochaine, le nouveau quart-arrière des Rams de Los Angeles, Matthew Stafford, croit qu’il y aura un passeur qui établira une nouvelle marque dans l’histoire de la ligue en atteignant le plateau des 6000 verges de gains par la voie des airs en une saison.

Le record actuel appartient à Peyton Manning qui, lors de l’année 2013, a amassé 5477 verges pour une moyenne par match de 342 verges par la passe. Il serait très surprenant qu’un quart-arrière soit en mesure d’atteindre le cap des 6000 verges comme le prétend Stafford puisque même le meneur de la saison dernière à ce chapitre aurait été bien loin de ce plateau et ce, même avec une rencontre supplémentaire au calendrier régulier. Deshaun Watson, des Texans de Houston, a mené la ligue en 2020 avec 4823 verges par la passe et avec un match en extra, cela lui aurait donné une saison de 5124 verges.

Lors d’une rencontre avec les médias, Matthew Stafford croit qu’il a lui-même une chance de réussir ce record avec sa nouvelle formation, mais il ne s’en fait pas trop avec cette possibilité : « Je ne veux pas penser aux chiffres. C’est fou, je suis certain que quelqu’un va réussir, je ne sais pas qui a mené la ligue la saison dernière, mais je parie que ça va arriver. Peut-être que je vais le faire, je ne le sais pas, mais je veux simplement gagner ».

Disons que le favori pour établir une nouvelle marque au chapitre des verges par la passe en une saison n’est probablement pas le vétéran de 33 ans en ce moment. Même s’il a déjà été en mesure d’inscrire 5038 verges en une saison, ce record personnel est arrivé il y a dix ans.

Image par défaut
Pierre-David Bolduc
Publications: 162