Un retour en force pour les Alouettes

Les Alouettes de Montréal étaient de retour en action, samedi, pour la première fois depuis leur rencontre éliminatoire contre Edmonton en novembre 2019. Ils affrontaient justement la même équipe qui les avaient éliminé de la course en 2019. Edmonton, depuis le temps, ont toutefois subi un changement de nom pour devenir les Elks. Dans un match où la défensive montréalaise a excellé, les moineaux sont sortis vainqueurs et les Elks subissent leur deuxième défaite de la saison.

1er Quart

Les Alouettes ont connu un départ assez lent. Ils n’ont pas réussi à récolter un premier essai lors de leur première séquence à l’attaque et ont laissé les Elks se balader d’un bout à l’autre du terrain peu de temps après. La séquence d’Edmonton a été freinée par une passe rabattue de Ty Cranston qui aurait très bien pu devenir une interception. Les Elks ont complété avec un botté de placement pour prendre l’avance 3-0.

Les Alouettes ont toutefois réussi à inscrire leur premier touché de la saison lors du tout dernier jeu du premier quart grâce à une bombe de 45 verges de la part de Vernon Adams Jr. jusque dans les bras de Jake Wieneke. Après un quart, la marque était de 7-3 en faveur de Montréal.

2ème Quart

Les Alouettes ont pris leur air d’allée lors du deuxième quart avec un botté de placement de 23 verges de la part de l’ancien du Rouge et Or de l’Université Laval, David Côté. Quelques minutes plus tard, les unités spéciales se sont démarquées lorsque Mario Alford a retourné un botté de dégagement sur 86 verges jusque dans la zone des buts d’Edmonton. Il s’agissait du tout premier touché sur un retour de botté dans la LCF cette saison. Peu de temps plus tard, David Côté touchait la cible pour une deuxième fois du match sur un botté de placement.

Après avoir nargué le quart-arrière Trevor Harris cette semaine, Almondo Sewell écope d’une pénalité pour rudesse sur le passeur, ce qui annule l’interception pour un touché des Alouettes. Au jeu suivant, Harris voit sa passe être interceptée de nouveau, mais après la reprise vidéo, les officiels ont jugé qu’il s’agissait plutôt d’une passe incomplète. Ahmad Thomas a mis fin à la première demie grâce à un sac du quart dès le jeu suivant. Après toute cette action, les Alouettes retraitaient au vestiaire avec une avance de 20-3.

3ème Quart

Les Alouettes ont repris là où ils l’avaient laissé. La défensive a joué agressivement et a réussi à forcer un botté de dégagement des Elks. Sans surprise, Mario Alford a continué en force avec un retour de botté spectaculaire de 40 verges pour rapprocher les moineaux de la zone des buts. Malheureusement, la troupe de Adams Jr. n’a pas réussi à convertir.

Edmonton ont réussi à doublé leur pointage grâce à un botté de placement, mais n’ont toujours pas marqué de touché depuis le début de la saison. Les défensives de chaque équipe ont excellé lors de l’entièreté de ce troisième segment. 20-6 Alouettes après trois.

4ème Quart

Montréal a commencé en force le dernier segment du match avec un troisième placement de Côté. Après trois courses pour un total de 33 verges de la part du porteur de ballon des Als, William Stanback, le quart Adams Jr. a complété avec une passe de touché à l’intention de B.J. Cunningham.

Les Elks ont finalement réussi à inscrire leur premier touché de la saison en fin de match lorsque Trevor Harris a repéré Shai Ross directement dans la zone des buts. Il était toutefois déjà trop tard pour Edmonton.

Marque finale : Alouettes 30-13 Elks

En bref

Les Alouettes ont connu du succès, notamment grâce à leur formation défensive et aux joueurs clés en attaque. Les nombreuses courses de William Stanback, les retours de botté impressionnants de Mario Alford, la connexion entre Vernon Adams Jr. et ses receveurs, sans oublier les placements de David Côté, ont tous été des éléments importants dans cette première victoire.

Image par défaut
Jérémie Lussier
Publications: 331