L’absence de Russell Wilson fait très mal aux Seahawks

Depuis la saison dernière, le quart-arrière étoile des Seahawks de Seattle, Russell Wilson a exprimé à plusieurs reprises son souhait de se faire échanger à une autre équipe de la NFL puisqu’il juge que son équipe actuelle ne lui laisse pas assez de place dans les décisions lors des signatures de joueurs autonomes et lors du repêchage.

Une chose est certaine, depuis que Wilson figure sur la liste des joueurs blessés, rien ne va plus chez les Seahawks de Seattle et la défaite d’hier, lors du match du lundi soir, par la marque de 13-10 face aux Saints de la Nouvelle-Orléans forcera fort probablement la direction de Seattle à rendre heureux son vétéran passeur de 32 ans puisqu’il prouve, encore une fois, son importance au sein de l’organisation.

En l’absence de Russell Wilson, c’est le quart-arrière réserviste Geno Smith qui doit prendre la relève comme partant à tous les matchs des Seahawks et il ne fait tout simplement pas le travail et ce, depuis son arrivée dans la NFL. En deux départs cette saison, Smith n’a toujours pas connu la victoire et son attaque est anémique contrairement à l’habitude. Le choix de 2ème tour des Jets de New York lors du repêchage de 2013 a complété 63% de ses passses cette année pour une moyenne de verges par match de seulement 169 verges. Il n’a été en mesure que d’inscrire trois touchés par la voie des airs en plus d’être victime d’une interception.

Pour sa part, Russell Wilson montre des statistiques beaucoup plus impressionnantes et pas seulement cette saison, mais au cumulatif de sa carrière, il est sans aucun doute un élément primordial des succès de l’équipe depuis de nombreuses années. En dix saisons dans le circuit, il affiche un dossier de 100 victoires, 48 défaites et un match nul. Il totalise 35142 verges par la passe en plus d’inscrire 277 touchés par la voie des airs contre 82 interceptions.

Image par défaut
Pierre-David Bolduc
Publications: 181