Les Alouettes en font juste assez contre l’équipe B de Winnipeg

Le scénario était simple pour les Alouettes samedi après-midi. Une victoire et l’équipe s’asssurait de jouer un match significatif pour le classement la semaine suivante, et une défaite signifiait une demi-finale de l’Est à Hamilton. Si les moineaux peuvent dire mission accomplie, cela n’a pas été une perfomance sans bavure contre l’équipe B de Winnipeg.

Les locaux se sont creusés un petit trou dès le départ du match alors qu’Adarius Pickett a échappé le ballon lors du retour du botté d’envoi du match, ballon qui a finalement été recouvré par Winnipeg. Trois courses plus tard, les visiteurs prenaient les devants 6-0.

L’attaque également a connu un lent début de match. Les trois premières possessions offensives montréalaises se sont soldées par des bottés de Joseph Zema. Il aura fallu une interception de Najee Murray profondément dans le territoire de Winnipeg pour que les premières flamèches apparaissent. Trevor Harris a rejoint Eugene Lewis dans la zone des buts pour ouvrir le compteur des moineaux.

Après un simple des Blue Bombers, Harris a répliqué avec sa meilleure séquence de la journée. Son attaque a passé près de 10 minutes sur le terrain et le tout s’est soldé par la deuxième passe de touché à Lewis.

Au troisième quart et au début du quatrième quart, l’attaque des Alouettes a eu de la difficulté à prendre du rythme et n’a ajouté que trois points au compteur. Durant cette période, elle a dû trois fois dégager après seulement deux jeux offensifs. La défensive, de son côté, a été très solide, donnant de bonnes positions sur le terrain à Harris.

Au quatrième quart, le vent a tourné pour de bon pour Montréal. Shaq Cooper a échappé le ballon suite à un dégagement des Alouettes. Ty Cranston a récupéré le ballon et a offert une excellente position à Harris. Ce dernier et son offensive en ont profité. Eugene Lewis a lancé une longue passe à Quan Bray. Le receveur a effectué tout un attrapé pour amener les Alouettes à la ligne de 10. Reggie White Jr. a enchaîné avec le touché. Le reste du match n’a été qu’une formalité.

L’unité défensive de Barron Miles a réalisé trois autres larsins aux dépends de Sean McGuire qui se souviendra longtemps de son premier départ dans la LCF.

Au final, l’unité la plus constante des moineaux, la défensive, a encore laissé sa trace sur la rencontre. En plus des 4 interceptions, elle aura été en mesure de limiter les pénalités et de bien couvrir les receveurs.

Harris, lui, aura par moment été très bon, et par d’autres chancellant. Contre l’équipe B des visiteurs, on pouvait s’attendre à des longues séquences offensives, ce qui ne s’est pas produit. Le quart-arrière des moineaux n’a mené qu’une longue série à l’attaque et a été limité plusieurs fois à deux jeux suivi d’un dégagement. Cependant, il a protégé le ballon et a été opportuniste. Quand il a eu des bonnes positions sur le terrain, il a permis à son équipe d’ajouter des points.

Il aura vraisemblablement une autre répétition avant les séries éliminatoires vendredi soir alors que le Rouge et Noir sera de passage dans la métropole.

Image par défaut
Pablo Herrera-Vergara
Publications: 2